«Photography cannot record abstract ideas.», une proposition de Thomas Destaing

La Vitrine, du 21 mars au 14 avril, première exposition

Antoni Muntadas, Portraits, éditions de l'Observatoire, Marseille, 1995Antoni Muntadas, Portraits, éditions de l'Observatoire, Marseille, 1995 (D.R.)
Catégorie : Exposition
Publié le : 14 Mar 2017
La Vitrine se propose d'exposer régulièrement des livres d'artiste, des catalogues, des éditions originales, des ephemera - tout imprimé issu d'une bibliothèque privée ou d'une collection publique choisi par la médiathèque, un étudiant, un enseignant ou un invité de l'école.
L'ensemble fait à mi-parcours l'objet d'une présentation dite À retourner, les livres sont alors référencés, dessinant peu à peu une bibliothèque immatérielle.

La Vitrine est le fruit d'une collaboration de la Médiathèque de l'ESADSE, Marie-Hélène Desestré ; l'Arc Strictement Personnel, Stéphane Le Mercier, Yves Rozet ; Jérémie Nuel.

«Photography cannot record abstract ideas.» (Archiv Peter Piller, Mel Bochner, Claude Closky, Jochen Lempert, Richard Prince...), une proposition de Thomas Destaing.

Du mardi 21 mars au vendredi 14 avril 2017, à la Médiathèque de l'ESADSE.
À retourner
ouverture de la vitrine et présentation des livres, le mardi 11 avril à 17h.