Plan(s) libre(s)

1917, il était une fois la révolution
Jeudi 16 novembre

Serguiev M. Eisenstein, OctobreSerguiev M. Eisenstein, Octobre
Catégorie : Cinéma
Publié le : 12 Nov 2017

Cycle : Révolutions

Le thème de cette année : révolutions, célèbre à sa façon le centenaire de la révolution d'octobre et le cinquantenaire de mai 68.
Un jeudi par mois au Méliès St-François, animé par Alain Renaud et Philippe Roux.



Jeudi 16 novembre, 18h30, Le Méliès St-François
Plan(s) libre(s) - 1917, il était une fois la révolution


18h30 Vsevolod Poudovkine, La Fin de St-Petersbourg - 1932, 85min., NB, URSS
Avec S.M Eisenstein, Alexandre Dovjenko, Dziga Vertov, Vsevolod
Poudovkine est l'un des pionniers géniaux du cinéma soviétique. La fin de Saint-Pétersbourg est son 2ème long-métrage, réalisé un an après son chef-d'oeuvre, La mère. Dans un lyrisme magnifique, le film suit l'itinéraire un jeune paysan venu chercher du travail en 1914 à Saint-Pétersbourg, et qui, inconscient de ce que cela représente politiquement, accepte d'être embauché pour remplacer des grévistes.

21h Serguiev M. Eisenstein, Octobre - 1928, 88min., NB, URSS
Genre Vive la Révolution prolétarienne.
L'empire russe, au début de l'année 1917. Une foule de manifestants en colère détruit la statue d'Alexandre III. La bourgeoisie, l'armée et l'Eglise se réjouissent de l'instauration d'un gouvernement provisoire qui, solidaire de ses Alliés, décide de poursuivre la guerre contre l'Allemagne. Mais sur le front, soldats russes et allemands jettent leurs armes et fraternisent. Dans Saint-Pétersbourg, le peuple crie famine. L'agitation monte des tranchées, saisit les usines et déborde dans les rues, mais le gouvernement libéral de Kerensky ne parvient pas à faire cesser les troubles.


En savoir plus