Codex seraphinianus, 1981

Exposition la Vitrine, Médiathèque,
du 20 mars au 19 avril 2019

Codex seraphinianus, de Luigi Serafinin, éditions FMR 1981Codex seraphinianus, de Luigi Serafini, Franco Maria Ricci
En 1981 paraissait chez l'éditeur d'art et de bibliophilie milanais Franco Maria Ricci un OVNI éditorial, une encyclopédie décrivant un monde imaginaire (extra-terrestre ? délirant ?) dans une langue imaginaire que d'aucuns cherchent encore à déchiffrer. Il a été entièrement conçu par l'architecte, artiste et designer italien Luigi Serafini, qui y aurait travaillé trois ans.
Dans un entretien donné au magazine italien en ligne Tlon, Serafini qualifie son oeuvre de surréaliste (ou surréelle), visionnaire et métaphysique. Il dit aussi que les années 70 et le LSD n'y sont pas étrangères...

Roland Barthes aurait dû en rédiger la préface, Italo Calvino l'a fait pour la seconde édition, Marcel Proust et son Albertine disparue le traversent discrètement.

Réédité plusieurs fois depuis, voire dans une édition augmentée, cet ouvrage ne cesse d'alimenter les discussions et de susciter les questions.

Un livre exceptionnel, signé de l'auteur, qui appartient aux collections de la Médiathèque et sera exposé dans La Vitrine pendant toute la durée de la Biennale.
A retourner, l'ouverture de la vitrine et la présentation du livre, a eu lieu mardi 9 avril à 17h.

En écho avec l'exposition Stefania - Biennale internationale Design Saint Étienne.


Pour mémoire, La Vitrine se propose d'exposer régulièrement des livres d'artiste, des catalogues, des éditions originales, des ephemera - tout imprimé issu d'une bibliothèque privée ou d'une collection publique choisi par la médiathèque, un étudiant, un enseignant ou un invité de l'école. L'ensemble fait à mi-parcours l'objet d'une présentation dite À retourner, les livres sont alors référencés dessinant peu à peu une bibliothèque immatérielle.
Un projet de la médiathèque de l'esadse, Marie-Hélène Desestré - Stéphane Le Mercier, Yves Rozet - Jérémie Nuel.