Colloque

L’idée Bauhaus,
d’une révolution à l’autre,
1919-1933 / 2019

Du 21 au 24 octobre 2019

Bauhaus costume party
Bauhaus costume party - ©D.R
Colloque / 21-24 Octobre 2019
École nationale supérieure d'architecture : Saint-Étienne / Amphithéâtre François Tomas
École supérieure d'art et design de Saint-Étienne / Auditorium

Entrée gratuite sur inscription


Inscrivez-vous



1919 : Le lieutenant Walter Gropius revient du front, après quatre années d'une guerre atroce qui a failli lui coûter la vie et sa santé mentale. Elle l'a ruiné professionnellement, dévasté psychiquement. Le pays sombre dans la violence. Et pourtant, l'architecte refuse de s'abandonner au catastrophisme ; les temps ne sont plus, écrit-il à déplorer « ce qui s'effondre », mais à comprendre le « processus mental qui anime l'humanité », et à saisir « ce qui s'éveille ». L'idée du Bauhaus est sa réponse au désastre, réponse constructive, édifiante d'un créateur partageant l'impérieux besoin vital de l'époque d'explorer les promesses de l'avenir.


Commémorer le centenaire du Bauhaus, n'est donc pas un geste nostalgique : faire retour à l'histoire qui a donné corps, autrement dit matière, forme et sens à un tel projet, c'est questionner l'actualité d'une idée à la fois politique et artistique, dont la mise en oeuvre, avec ses fulgurances, ses aléas et ses échecs, sut faire exister un lieu « hétérotopique » d'enseignement et de création qui de « Arts and Crafts » au Black-Mountain-College marquera définitivement de son empreinte l'aventure moderne des arts, de l'architecture et de la ville.

Les différences qui nous séparent et nous distinguent des années 1920-30 sont considérables. Il n'en demeure pas moins que notre époque connaît des mutations, des crises et des développements anthropologiques du même ordre de réalité (industrialisation, urbanisation, marchandisation) qui, inaugurés hier en termes mécaniciens par la 1ère vague industrialiste anglaise, se voient aujourd'hui amplifiés à l'échelle planétaire, portés à plein régime, à l'échelle planétaire, par une révolution d'un nouveau type : la révolution cybernétique du « tout numérique ». Il se pourrait donc que l'idée du Bauhaus, comme projet pédagogique, transdisciplinaire et créatif visant à articuler pédagogiquement arts, techniques et industrie, se révélât d'une troublante et féconde actualité.


Télécharger le programme complet (pdf)
Catégorie : Colloque
Publié le : 25 Sep 2019