La recherche en art et design

Performance Matières à souvenir - ESADSE 2017 Semaine pratique et recherche
©S.Binoux
L'ESADSE et la Cité du design sont réunies par l'activité de recherche où elles exercent leurs complémentarités. Ensemble, elles font le pari de structurer une recherche en design, d'expérimenter un type de recherche constituant ce champ en discipline à part entière. Pas plus qu'on ne conçoit de recherche sans production théorique de savoir, on ne concevra pas de recherche en design sans conception d'images, de scénarios, d'objets, de services ou toute production portée par un haut niveau d'analyse. 

Les Unités de recherche

L'Unité de Recherche Design & création regroupe l'ensemble de l'activité de troisième cycle de l'établissement post-diplôme, DSRD, doctorants et s'appuie sur des collaborations étroites avec le Pôle recherche de la Cité du design. L'équipe Images_Récits_Documents (IRD) est l'une des composantes. 
L'Unité de Recherche en numérique est portée par l'ESADSE dans le domaine du design et par l'ENSBA Lyon dans le domaine de l'art, en complémentarité. Elle s'appuie à Saint-Étienne sur l'équipe du RANDOM(lab). L'UE numérique développe de multiples collaborations notamment avec l'Université Jean Monnet et le Pôle recherche de la Cité du design, ainsi qu'avec les écoles d'ingénieurs Mines, Télécom, etc. 

Les équipes de recherche

Images_Récits_Documents (IRD)

L'initiation aux formes de la recherche proposée aux étudiants en deuxième cycle (phase projet) et le travail de recherche de l'équipe IRD s'articulent aux enseignements de l'école des deux options et plus particulièrement à ceux de la mention Espace à l'entrecroisement des pratiques de l'art et du design. Elle part d'un questionnement sur le statut et la fonction du sensible des images dans les dispositifs de savoir. Les axes de recherche se déclinent ainsi : le réel et son image ; le document image ; récits et écritures ; visualisation des connaissances ; économie des images. Les divers séminaires questionnent la place des élaborateurs des formes du sensible, les ateliers déploient des pratiques de recherche dont les séminaires ont déterminé les caractéristiques méthodologiques. IRD est membre du LabEx IMU (Intelligence des Mondes Urbains -URM 5283 - Université de Lyon) au sein duquel il développe une pratique de recherche en images sur les territoires urbains. 
Équipe : Kader Mokaddem, Jean-Claude Paillasson, Vincent Lemarchands, Anouk Schoellkopf.

En savoir plus

Le RANDOM(lab)

C'est un lieu de recherches pratiques et théoriques consacré à l'expérimentation dans le domaine numérique, avec la pratique du projet comme fondement de la recherche. L'hypothèse de travail est examinée via un ou plusieurs projets qui la questionnent et la mettent à l'épreuve sous des formes créatives multiples. Le but des travaux n'est pas de comprendre ou de reproduire des procédés connus, mais d'aller au-delà, vers des zones expérimentales permettant de proposer, d'ouvrir, voire de redéfinir de nouveaux terrains de réflexion et d'expérimentation pour le numérique.

Exemple de projet porté par le RANDOM(lab) : Work'em all, 2017, Carte blanche Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017. Médium peint/techniques mixtes/écrans/traceur/composants électroniques. Dimension au sol : 4m x 5.3m. Work'em All est une installation interactive vidéoludique qui génère des affiches imprimées dont la mise en page se modifie selon le score des joueurs. À l'heure de la ludification et du travail caché, le projet Work'em All invite à réfléchir aux procédés numériques visant à transformer certaines activités humaines - dont celles consacrées aux loisirs - en un travail non rémunéré. Lors de la Biennale 2017, le projet se présentait sous une forme rétrospective de l'entreprise fictive GAFA dont les interfaces militaires et industrielles pouvaient être interprétées oar le visiteur comme des jeux vidéo.

En savoir plus

Laboratoire d'Expérimentation des Modernités

Créé en 2012, le LEM axe son travail de recherche sur l'expérimentation des pratiques contemporaines en orientant les approches théoriques sur la praxis. Il émet l'hypothèse que la diversité des pratiques contemporaines est due à une diversité dans la modernité, qui n'est pas une mais multiple. En s'appuyant sur ses divers avatars, il s'agit de voir quelles sont les permanences, résiliences, continuités, ruptures et transformations qui forment notre contemporanéité. Le travail du LEM est principalement axé sur une recherche effectuée avec des étudiants se destinant à devenir artistes. Le LEM fait partie du réseau national Peinture.  
Équipe : Karim Ghaddab, Denis Laget, Romain Mathieu, Philippe Roux, Fabrice Lauterjung, Anthony Vérot.

En savoir plus

La Cité du design

Elle développe une recherche qui se situe à la confluence de la création, des sciences, de la technique et de la conception. Cette recherche prend appui sur les besoins et les usages des individus ou des groupes et accompagne les nouvelles pratiques. Les programmes (énergie, développement durable, usages et technologies, habitat, design de services, design médical, lumière flux, etc.) associent concept et conception et impliquent des entreprises et des collectivités. L'ESADSE est régulièrement associée à ces programmes, notamment par le biais de ses Unités de recherche et de ses étudiants-chercheurs du post-diplôme, du DSRD ou les doctorants.

En savoir plus

Programmes en cours

Postérités contemporaines d'Arts and Crafts, Picturalités contemporaines ; La Chine en peinture, de Supports / Surfaces à nos jours (LEM) ; Documenter-fictionner le territoire - territoire et graphisme - Images savantes Images de savoir (IRD) ; Nouveaux outils de production / nouveaux modes de conception - Interactivité scénographique / interactivité pour l'espace public (RANDOM(lab)).