Remise des Prix du concours Rondino 2018

3 lauréats récompensés le 13 décembre 2018

lauréates du concours rondino design 2018Chloé Scheurer, Lina Djellalil, Maeva Descroix, Éléonore Gold-Dag
Lauréates du concours Rondino Design 2018
Catégorie : Concours Biennale
Publié le : 14 Déc 2018
Depuis 2014, la société Rondino, basée à Savigneux et qui travaille le bois depuis 1877, organise avec l'ESADSE un concours révélateur de talents destinés aux étudiants de l'option design de l'ESADSE. 
Pour cette édition, l'entreprise Rondino, partenaire privilégié de l'ESADSE, proposait aux étudiants en design un concours sur la thématique Les végétaux s'invitent à table Le concours avait pour objet de permettre aux étudiants de proposer leur réflexion sur des concepts de mobiliers urbains innovants intégrant des végétaux.
3 projets ont été récompensés suite à la réunion d'un jury composé à la fois de membres de l'entreprise Rondino, de représentants des collectivités locales et de personnalités du monde du design :

Composition du jury :
  • Marlène, présidente du jury et Directrice générale de l'entreprise Rondino
  • Daniel Beauchet, Responsable BE-R&D Rondino
  • Benjamin Graindorge, designer et enseignant en design à l'ESADSE
  • Grégory Blain et Hervé Dixneuf, designers de l'Atelier BL119
  • Nathalie Arnould, design manager pour les collectivités locales,
  • Martine Meunier, Directrice de la rédaction au magazine Profession Paysagistes Éditions du Bionnay
  • Roselyne Beyssac, maire de la commune de Chomelix

Premier Prix : Issey, Maeva Descroix et Lina Djellalil, étudiantes en 5ème année design
Deuxième Prix : Ne tournons pas autour du pot !, Éléonore Gold-Dag, étudiante en 5ème année design
Mention spéciale du jury : Pampa, Chloé Scheurer, étudiante en 3ème année design

Le projet lauréat sera exposé dans le cadre de Banc d'essai lors de la prochaine Biennale Internationale Design Saint-Étienne du 21 mars au 22 avril 2019.

Premier Prix




ISSEY

Maeva Descroix & Lina Djellalil,

étudiantes en 5ème année Design objet
Maquette du projet Issey de Maeva Descroix & Lina Djellalil pour le Concours Rondino Design 2018.
Issey est un tuteur pour plantes grimpantes et volubiles. Inspiré des poteaux électriques souvent envahis par la végétation où la nature et l'infrastructure urbaine se rencontrent de manière incontrôlée, notre projet propose une forme maitrisée de ce phénomène.

La structure est constituée d'un poteau en bois de 3m50 sur lequel des branches métalliques de plusieurs dimensions peuvent être agencées à des hauteurs et des orientations différentes. La dispositions de ces branches peut être adaptée au lieu où Issey est installé, selon le besoin ou le désir. Les plantes volubiles grimpent le long de câbles tendus sur les cotés du « tronc », jusqu'à atteindre une de ces branches, et viennent alors se propager et créer des pans de végétation, tel un paravent végétal. La structure simple permet de mettre en valeur les plantes, créant comme une sculpture végétale.
Seul ou par l'association de plusieurs tuteurs, Issey s'insère dans le paysage urbain, apportant de la végétation tout en proposant une alternative à l'arbre ou au buisson. Sous forme d'ensemble, Issey peut faire office de pergola, ou simplement d'espace de déambulation.
projet issey concours rondino design 2018 de Maeva Descroix et Lina Djellalilprojet issey concours rondino design 2018 de Maeva Descroix et Lina Djellalilprojet issey concours rondino design 2018 de Maeva Descroix et Lina Djellalil

Deuxième Prix




Ne tournons pas autour du pot !

Éléonore Gold-Dag,

étudiante en 5ème année design
Maquette du projet "Ne tournons pas autour du pot !" d'Éléonore Gold-Dag pour le concours Rondino Design 2018
Ce travail propose de revisiter les bacs à fleurs traditionnels de Rondino. Le contenant n'est plus constitué de plusieurs rondins, mais d'un seul qui supporte des pots aux formes variées. Leurs trois tailles permettent d'accueillir différents types de végétaux (arbustes et herbacés) qu'ils soient ornementaux, aromatiques ou odorants. L'entretien des bacs et des plantes est réduit grâce à des matériaux résistants et à un système horticole ingénieux. Ce projet se constitue d'une gamme de trois pot à hauteurs variables, d'un banc et d'une table mi-hauteur.
POTAGER PARTAGÉ
Les pots (fixés entre eux par des tiges filtées) peuvent être placés dans des rues où les citadins viendraient semer, récolter, prendre soin des végétaux. Il pourrait y avoir des plantes aromatiques productrices d'aliments (petits pois, haricots ...)

DÉLIMITER DES ESPACES
Les rondins peuvent s'aligner pour créer un liseré végétal original tout en délimitant les espaces. Les végétaux, ornementaux ou non, peuvent prendre la forme de compositions.

CRÉER DES ESPACES
Les pots se développent et se couplent de bancs et de tables mi-hauteur pour offrir des espaces végétalisés. Les herbacés plantés à différentes hauteurs rythment le paysage et proposent un moment de pause singulier.
projet Ne tournons pas autour du pot !, Éléonore Gold-Dag, concours rondino design 2018 projet Ne tournons pas autour du pot !, Éléonore Gold-Dag, concours rondino design 2018 projet Ne tournons pas autour du pot !, Éléonore Gold-Dag, concours rondino design 2018 projet Ne tournons pas autour du pot !, Éléonore Gold-Dag, concours rondino design 2018 Revisite du bac à fleur - Éléonore Gold-Dalg - année 5 Design d'objets

Mention spéciale du jury




Pampa

Chloé Scheurer,

étudiante en 3ème année design
Maquette du projet Pampa de Scheurer Chloé pour le concours Rondino Design 2018
S'asseoir dans l'herbe, c'est la première impression que l'on a en s'installant sur ces modules inspirés des prairies et de leurs reliefs.
En nous entourant, les herbes hautes forment un abri que l'on s'approprie le temps d'un moment de détente accompagné d'un air de
campagne.
projet pampa de Scheurer Chloé pour le concours Rondino Design 2018