Biennale

Stefania

Du 21/03 au 22/04 – Cité du design – bâtiment H sud

Pierre GrassetStefania  - ©Pierre Grasset
Pierre GrassetStefania  - ©Pierre GrassetOlivier Lellouche, hypercentre de Stefania, 2018 © Olivier LelloucheOlivier Lellouche, hypercentre de Stefania, 2018 © Olivier Lellouche

Bienvenue à Stefania !


Depuis longtemps, les écoles supérieures d'art et design françaises accueillent en nombre, et avec succès, des étudiants chinois. Cet accueil s'est transformé en opportunité pour nos élèves de s'ouvrir à ce grand pays, de se frotter au laboratoire social et urbain qu'est la Chine contemporaine. L'École supérieure d'art et design Saint-Étienne (Esadse) invite aujourd'hui, à ses côtés, les écoles européennes et chinoises à présenter les résultats de leurs ateliers communs, dans la ville laboratoire de Stefania.

Stefania est une exposition vivante et habitée ; une élaboration architecturale rapide, archétypale et mouvante, qui n'est pas sans rappeler l'urbanisation relativement récente de la Chine. On y croise une cinquantaine de projets issus d'échanges entre écoles européennes et chinoises. On y rencontre quotidiennement des étudiants, designers, artistes, architectes, acteurs de l'inattendu inhérent à la temporalité insolite qui y règne : les trente jours de l'exposition correspondent aux trente années de la ville fictive. Performances, biennales, coupes du monde... se succèdent 360 fois plus rapidement.

Stefania est aussi la ville-témoin d'un engagement des jeunes générations dans la création en design : à l'image de la ville, celle-ci est multidisciplinaire, polyglotte, critique, joyeuse. Stefania questionne de manière intuitive l'enseignement et son cadre afin de trouver de nouveaux horizons pédagogiques. Ce projet est intentionnellement mené de manière transversale par l'ensemble des étudiant.e.s d'ici et d'ailleurs, en début ou en fin de cursus, conjointement à des étudiant.e.s chercheur.e.s ou diplômé.e.s ainsi qu'avec l'aide d'autres enseignant.e.s, de l'administration et des différents pôles techniques de l'Esadse.

Avec des travaux provenant de 28 écoles européennes et chinoises invitées aux côtés de l'Esadse : Pékin, Shanghai, Hangzhou, Shenzhen, Wuhan, Londres, Dijon, Brest, Strasbourg, Lyon, Nantes, Bordeaux, Annecy...



stefania.wang
 instagram.com/stefania.wang.2050



Commissariat : Claire Peillod, Éric Jourdan, Julie Mathias, Émilie Perotto

Coordination : Margot Behr

Scénographie : Olivier Lellouche avec Amélie Deneve, Marcel Mariotte, Marie Venon, Amélie Croynar, Simon Decottignies, Jovien Panné, Damien Bouty, Antoine Guerbois, Nicolas Crémoux, Léo Tachet, Romane Corlay, Cécile Van Der Haegen, Lisa Venerito, Lola Hen, Myriam Peres, Arthur Bitsch, Roméo Scaranello, Benoît Margerie, Camille Olympie, Martin Caillaud, Martin Sauvadet, Camila Ragonese, le collectif Au Détour (Pauline Petit, Mayotte De Saulieu, Enzo Pipart, Alice Néron, Léa Dal Zilio, Angèle Corthay), Laïta Cardin, Maëva Faucher, Salomé Kahn, Martin Ayala, Camille Lamy, Léana Mouches-Damian, Clémentine Post, Léo Rabiet, Cléa Di Fabio, Marion Fraboulet, Claire Clément, Marin Peclers, Laïta Cardin, Morgane Matheron, Lucas Rochet, Quentin Lebrun, Nicolas Crémoux.

Graphisme : Léa Delescluse, Raphaël Ye, Chia-hsun WU accompagnés de Michel Lepetitdidier, Denis Coueignoux et Juliette Fontaine