Atelier Noisebox

Random(lab)

Atelier Noisebox [2012]
(Random(lab)-ESADSE)Atelier Noisebox [2012]
(Random(lab)-ESADSE)
L'atelier Noisebox à l'initiative de Léo Virieu (ex-étudiant du post-diplôme) avait pour invité Jean Bender, musicien et spécialiste du circuit bending ; une pratique consistant à fabriquer des instruments de musiques à partir d'anciennes machines électroniques et de jouets. L'axe directeur de ces journées était de fabriquer du son électronique autrement qu'en utilisant des instruments du commerce. Repartant d'un très bas niveau de la machine, c'est-à-dire, de la programmation de microprocesseurs, l'atelier permit aux étudiants de mettre en place de petits systèmes de traitement du signal et de concevoir des interfaces physiques dédiées au pilotage de ces « boîtes à bruits » simples mais singulières dans leurs sonorités. En plus de l'aspect conception et fabrication, cet atelier fut l'occasion de «redescendre» au plus près de la machine numérique afin d'en rappeler les mécanismes essentiels, souvent oubliés des utilisateurs habitués au interfaces contemporaines.

Si cet atelier ne peut pas, en tant que tel, être qualifié de recherche, il participe totalement à la réflexion menée autour des pratiques numériques créative ; il a donné naissance à divers objets inédits et a amorcé des questionnements qui se prolongent dans les recherches actuelles du Random(lab).